Arrivez-vous à vous débrancher ?

 

Suite à l’article un peu sérieux sur le thème du capitalisme actuel qui cherche à créer des hommes robots insomniaques constamment branchés pour être allumés donc consommer et produire…

robot branché et allumé

robot branché et allumé

Place à un petit moment récréatif et artistique où je voulais  partager avec vous un petit air de musique et surtout des paroles d’une chanson qui datent déjà  mais oh combien visionnaires.  Et oui,  ça fait déjà 30 ans !

Rappelez-vous c’est « Débranche » de France Gall vers 1983. C’était déjà d’actualité alors que ça nous semble à présent tellement dépassé les premiers jeux vidéos, les premiers ordinateurs …

Voici le clip officiel et  un peu ringard mais comme il sonne juste !  Et déjà  le symbole capitaliste de la banque qui broie s’y affiche (de 1minute 59 à 2 minutes 26.)

Un extrait de la chanson que j’apprécie particulièrement :
« Le monde tient à un fil
Moi je tiens à mon rêve

Rester maître du temps et des ordinateurs
Retrouvons-nous d’un coup au temps d’Adam et Ève
Coupe les machines à rêves
Écoute parler mon cœur
Si tu veux m’entendre dire
Ce que mes yeux veulent te dire
Je t’en prie n’attends pas la fin de la nuit »

Toute la question est de savoir : rester maître du temps, est-ce  rester éveillé toute la nuit en contrôlant son sommeil ou savoir dire stop à la dictature de la suractivité omniprésente dans notre vie ?

Je remercie Coucouschocolat pour son illustration

Et vous que faites-vous pour vous débrancher ? Moi, une bonne nuit de sommeil ou une balade en nature en pleine conscience mais aussi  de la méditation ou de la  relaxation  qui permettent de revenir à soi ! Et vous ?

Mots-clés : ,

Marie-José Pistoresi