Lexique

« L’homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l’âme, comme les aliments sont la nourriture du corps » (Paulo Coelho)

Lexique  de rêves

Lexique de rêves

 

Vous trouverez dans ce lexique, les définitions des mots qui touchent de près ou de loin le domaine du rêve.

Il sera complété au fur et à mesure. S’il y a un mot que vous souhaitez voir apparaître, merci de m’écrire pour me le soumettre.

D’autre part, je complèterai ce lexique par des articles de fond qui approfondiront certaines notions vues ici.

Archétypes : terme inventé par C.G.Jung (voir ce mot) pour désigner la signification universelle d’un symbole au-delà des cultures et des époques. Il s’agit de toutes les similitudes qui relient tous les Etres-humains au monde qui les entoure et à la perception profonde qu’ils en ont. Nous les retrouvons dans les mythes fondateurs, les contes et légendes. L’ensemble des archétypes s’appellent l’inconscient collectif.

Cauchemar : rêve angoissants difficilement soutenable, entrainant un réveil pénible et souvent brusque.

Condensation : En psychanalyse, combinaison de plusieurs événements, souvenirs ou fantasmes en une seule formation consciente présente dans le rêve. Par association d’idées, métaphores, une seule représentation  (personnage de rêve, payasage, objet…) rassemble alors les caractéristiques de plusieurs éléments. Ainsi une seule image peut condenser plusieurs pensées latentes.

Clef des songes : dictionnaire de rêve dont l’interprétation souvent superstitieuse et farfelue, qui repose sur de la divination arbitraire et identique pour tous. Par exemple « rêver que l’on se promène à dos d’éléphant signifie grand amour »

Exagération : technique du  langage de rêve donnant plus d’importance ou des proportions plus grandes à un détail précis qu’il n’en a réellement.L’exagération peut passer par le grossissement des émotions, de certains traits de caractères physiques et psychiques. Elle utilise pour cela par exemple les figures de style suivantes : accumulation, hyperbole, amplification.

Freud Sigmund : père de la psychanalyse qui fut l’un des pionniers au XXe siècle à se pencher avec intérêt sur l’analyse des rêves. Il les considérait surtout ( mais pas uniquement) comme l’expression d’un désir refoulé, lié à l’instinct sexuel essentiellement.

Grand rêve : voir rêve numineux

Hervey de Saint Denis, Léon : marquis français du XIXe siècle qui fut le précurseur du rêve lucide. En 1867, il publie « les rêves et les moyens de les diriger », où l’auteur y explique ses propres expériences de rêve qu’il arrive à orienter et à maîtriser par « la conscience de soi en rêve ».

Hypnagogique : Phase intermédiaire entre l’état de veille et le sommeil, s’accompagnant parfois d’hallucinations sensorielles (visuelles et auditives).

Hypnopompique : Phase intermédiaire entre le sommeil et l’éveil, s’accompagnant parfois d’hallucinations sensorielles (visuelles et auditives).

Inconscient collectif : le niveau le plus profond de notre psychisme qui constitue l’héritage psychique commun à toute l’espèce humaine. Il renferme des symboles types que C.G.Jung appelle archétypes (voir ce mot).

Incubation onirique : Pratique courante dans l’antiquité consistant pour un pèlerin à dormir dans un temple consacré, afin d’obtenir un rêve inspiré par un dieu. Ce Rêve était source de guérison, de résolution de problème grâce à l’aide du sacré.

De nos jours , on parle de « Programmation onirique » (voir ce mot)

Journal des rêves : support sous forme de carnet, logiciels, enregistreur sur lequel le rêveur consigne ses rêves et ses analyses afin d’en garder une trace en vue d’une exploitation ultérieure.

Jung, Carl Gustav : psychiatre Suisse du XXe siècle, fondateur de la psychologie analytique. Il introduit des notions d’énergie créatrice et de dimension universelle dans la pensée humaine. Il met aussi en relation le monde des rêves avec notre vie réelle. Le rêve est pour lui un processus dynamique permettant de construire la personnalité.

Onirologie : Etude des rêves.

Programmation onirique : Technique qui consiste à induire et à utiliser ses rêves pour résoudre un problème, avoir une réponse, être créatif…

Rêve : Suite de phénomènes psychiques sous forme d’images surtout, mais aussi de sensations, de pensées et d’émotions durant certaines périodes du sommeil. La phase du sommeil paradoxale est la plus riche en rêve.

Rêve lucide : rêve dans lequel celui qui dort, est conscient de rêver. Déjà dans l’antiquité, il est fait mention de rêve conscient. Dès les années 1970, le rêve lucide a été étudié dans les laboratoires du sommeil.

Rêve numineux : « grand rêve » cher à C.G.Jung, en relation avec les archétypes. Ces rêves sont reconnaissables par les sensations et images de sacré, fortes et inoubliables qu’ils laissent chez le rêveurs, même une fois éveillé.

Rêve prémonitoire : rêve qui annonce l’avenir. Il peut être symbolique ou non

Rêve récurrent (ou rêve répétitif) : rêves semblables ou très proches qui reviennent plus ou moins fréquemment. Souvent ce sont des cauchemars mais pas uniquement.

Rêve réactif : catégorie de rêve qui nous renseigne sur notre état physique du moment mais aussi sur l’environnement direct dans lequel nous dormons. Malgré le sommeil dans lequel est plongé le dormeur, le rêve réactif lui permet de prendre conscience symboliquement de ses besoins physiologiques et parfois urgents, liés à son corps physique ou à l’environnement.

Sommeil paradoxal : phase de sommeil propice aux rêves où le cerveau ainsi que certains organes connaissent une activité importante alors que le reste du corps est atone.

 

Je remercie Roberdhay de m’avoir permis d’illustrer ma page.

Résultats de votre recherche:

  • yhs-fullyhosted_003
  • vocabulaire des rêves

À propos de l'auteur